Quelle est la différence entre un chiffre, un nombre et un numéro ?

Les chiffres, ce sont des symboles mathématiques auxquels on associe une valeur numérique. En Français, on utilise généralement les chiffres arabes qui comportent 10 caractères, allant de 0 à 9. Occasionnellement, on emploie aussi les chiffres romains qui comportent 7 caractères : I, V, X, L, C, D, M.

Avec les chiffres, on peut former des nombres. D’une certaine façon, les chiffres sont aux nombres ce que les lettres sont aux mots. Comme les mots, les nombres expriment quelque chose : une quantité ou une valeur.

Parfois, le mot « chiffres » est utilisé pour parler de « nombres », plus de détails sur cette confusion dans ce podcast :

En ce qui concerne les numéros, il s’agit de chiffres et/ou de nombres qui ne représentent pas une quantité ou une valeur mais qui sont attribués à quelque chose ou à quelqu’un. Ils permettent de l’identifier (comme un numéro de ticket ou un numéro de place dans un train ou un avion).

Si cette explication vous a intéressée, n’hésitez pas à découvrir le podcast Culture G et à vous y abonner. Il est disponible sur toutes les plateformes d’écoute, dont Apple PodcastsDeezer, Spotify ainsi que YouTube. Cet épisode, par exemple, pourrait aussi vous plaire :


A propos de l'auteur

Gabriel Macé

Je suis journaliste et je réalise des podcasts de culture générale, d'histoire et de science (pour le Studio Biloba). Je vous les partage ici avec un article ! Ils sont à écouter sur Youtube, Spotify, Deezer, Apple Podcasts, etc.

Un commentaire

Laisser un commentaire
  • Bonjour.

    Mon moyen mnémotechnique (que j’ai trouvé tout seul) pour séparer les chiffres et les nombres, c’est de passer par le verbe qui a (apparemment) la même origine éthymologique mais pas forcément le même sens. A savoir dénombrer et déchiffrer. On ne dénombre pas chaque hiéroglyphe d’un texte écrit sur un texte de l’Egypte ancienne, on les déchiffre en tant que caractère du texte. Un chiffre est donc un caractère d’un ensemble de caractères qui permet d’écrire un nombre. (Pas tout à fait pareil, on peut dénombrer combien de caractères le papyrus egyptien contient de caractères). D’autre part, on dénombre combien il y a de participants à une réunion électorale par exemple (ce qui peut aller à plus d’une dizaine) mais on ne déchiffrera jamais le nombre de participants. C’est tout con.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007. Tous les articles et les contenus sont sous licence Creative Commons 2.0 , ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.