Un objet surprise au vide-grenier

J’aime bien chiner. Hier, comme tous les dimanches, je me suis donc rendue dans l’un des vide-grenier de mon département. Si je collectionne des objets en tous genres, j’aime aussi parfois me laisser surprendre, au gré de mes pérégrinations dans les brocantes, par quelques petites nouveautés ou devrais-je dire quelques vieilleries étonnantes et ahurissantes.  Quel plaisir de découvrir des petits-riens que nos prédécesseurs trouvaient incontournables et que la modernité a remisé au fond des tiroirs. Toutes ces trouvailles viendront  bien évidemment orner mon cabinet de curiosités !

Hier, quelle ne fut pas ma surprise, de trouver sur un étal, un instrument dont j’ignorais l’existence. Il ressemblait à une montre munie d’un manche, surmontée d’une petite roulette. Le cadran comportait une aiguille se déplaçant lorsque la roulette se mettait en action. 2 unités de mesure y étaient présentes : les centimètres et les inch. Mais de quoi pouvait-il s’agir ?

Heureusement, le vendeur était un peu plus informé que moi et m’indiqua qu’il s’agissait d’un curvimètre, également appelé opisomètre, meilographe ou mesure de cartes. Selon lui, il était utilisé pendant la deuxième guerre mondiale, par les soldats sur le terrain des opérations.

Les premières versions du curvimètre ont été brevetées en 1873 par l’ingénieur anglais Edward Russell Morris. Cet instrument est le plus souvent utilisé pour mesurer la longueur des routes, des rivières et d’autres éléments linéaires sur les cartes. Certains comportent des échelles permettant de lire la distance mesurée en kilomètres et en miles. Des modèles très perfectionnés présentent jusqu’à 8 échelles.

Maintenant que j’en  savais un peu plus sur cet instrument, je décidais sans hésitation de l’acheter. Me restait à savoir dans quelle étagère de mon cabinet de curiosité, il trônerait  !


Avez-vous déjà trouvé des objets surprenants dans un vide-grenier ? Quel est-il ?  J’aimerais bien en savoir plus ! Qui sait, il pourrait lui aussi nous étonner !

 

A propos de l'auteur

Axelle Rousse_Redacxelle

Femme fatale aux courbes si parfaites qu’indicibles, je reste au foyer pour éviter les paparazzi et mener une vie tranquille loin des projecteurs. J’en profite pour cultiver mes neurones et m’intéresser à tout et n’importe quoi. Mes madeleines préférées sont la grammaire française, la littérature, la musique savante et la pédagogie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007. Tous les articles et les contenus sont sous licence Creative Commons 2.0 , ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.