Qui peut bien vouloir la faillite de la Grèce ? Part 2

– « Inspecteur, nous n’avons trouvé aucune correspondance pour les marques qui sont à l’origine du meurtre. Ce ne peut pas être l’œuvre d’extraterrestres !  »

– « Peut-être parcqu’il n’y aucune trace, du moins à l’extérieur… Cessez de dire des inepties et faites une analyse toxicologique ».

 

On arrive maintenant à la partie purement technique de « l’assassinat ». Attention, c’est complexe, mais logique.

Considérant tout cela, qui peut vouloir que la Grèce se prenne un interdit bancaire mondial ? Rappelez-vous, les États ont eu besoin (et ont toujours besoin) de se financer pour renflouer leurs banques. Ils ont pour cela émis des obligations sur les marchés (le plus souvent des Bons du Trésor), afin de lever des fonds. Ces obligations ont été accompagnées d’assurances, appelées CDS.

Le CDS est l’arme du crime dans cette affaire. Un investisseur place de l’argent en achetant de la dette. Il peut assurer son placement en le faisant assurer. Pour cela, il souscrit un CDS, et sans avancer de fonds, il est assuré contre le non-remboursement de son prêt. En plus de cela, le CDS lui rapporte de l’argent tant que l’assurance court (une sorte de « prime de risque » qui augmente avec le risque de faillite) . Si l’investisseur ne peut récupérer son investissement, l’assurance se déclenche, et il peut récupérer sa mise, en plus des intérêts empoché durant la période du contrat d’assurance.

 

Donc en achetant ces assurances, on réalise un bénéfice double si on est remboursé : d’une part, le prêt lui-même, mise + intérêts et d’autre part, le CDS, mise (nulle, je le rappelle) + prime de risque. Il se trouve que certains petits malins ont acheté les assurances SANS acheter les obligations (donc sans financer la Grèce). Ce sont donc eux qui ont intérêts à ce que la Grèce fasse faillite, pour empocher le montant de l’assurance qu’ils ont contracté. J’espère que vous avez  compris, ça a été assez long à rédiger pour que ce soit compréhensible

 

– « Bien vu inspecteur. Le poison ( NDR : Jeu de mot subtil avec « actifs toxiques ») était effectivement l’arme du crime. »

– « Souvenez-vous, une fois que vous avez éliminé l’impossible, ce qui reste aussi improbable soit-il, est forcément la vérité »

A propos de l'auteur

Mycroft

Mycroft est le frère du célèbre détective Sherlock Holmes. C'est une sorte de "culturegénéralivore", qui prend tout ce qu'on lui propose, même si les sciences et la technologie restent son domaine de prédilection.
Son péché mignon sont quand même les informations qui ne servent à rien, du style, le mot le plus connu au monde est "OK", le second est "Coca-Cola" :)

7 commentaires

Laisser un commentaire
  • C’est tellement gros que ça paraît improbable… Mais dans ce cas, les assureurs n’ont aucun intérêt à la faillite de la Grèce, eux. Que font-ils, alors ?

  • Bonjour,
    Bien que ces deux articles soient intéressants car ils expliquent globalement le système financier la conclusion est triviale et pourrait être la même pour n’importe quel pays voire entreprise.

    En effet quelque soit l’action, il y a toujours des produits dérivés sur les produits financiers.

    Je ne suis pas financier mais j’aimerais éclairer qu’en finance 3 points fondamentaux sont toujours à prendre en compte :
    – le montant
    – le temps
    – le risque
    Deux exemples simples pour comprendre :
    – Préférez vous avoir 100€ aujourd’hui ou 101€ dans 1 an ?
    => 100 aujourd’hui car si placés sur un compte sûr dans un an il feront 102€. (le temps a un cout)
    – Préférer vous 10 000€ de prime exceptionnelle aujourd’hui ou 15 000€ dans 3 ans ?
    => 10 000€ aujourd’hui car vous pouvez perdre votre travail, il peut vous arriver quelque chose, votre boite peut faire faillite, etc. (le risque a un cout)

    Un CDS aussi appelé swap n’est qu’un « transfert de risque » et cela se paye.
    A l’instant de la création du CDS, les choses sont à l’équilibre, le personne qui le contracte ne sait pas si elle va gagner de l’argent.
    C’est exactement la même chose lorsque vous décidez de prendre un prêt et que vous hésitez entre un prêt à taux variable ou un prêt a taux fixe.
    A l’heure de la signature les choses sont à l’équilibre, il n’y a pas moyen de savoir lequel est le plus intéressant. Par contre à la fin, on pourra voir quelle stratégie aurait été la meilleure.

    Le système financier peut être aussi comparé à un paris sportif et la question : qui a intérêt a ce que l’équipe X perde ? => Ceux qui ont parié qu’elle ne gagnerait pas et qu’il n’y aurait pas de match nul. Pourtant ceux-ci n’ont investi dans aucune équipe !

    Lien wikpiédia d’un cds : http://fr.wikipedia.org/wiki/Swap_%28finance%29

  • > Eusebe : En fait, ce sont les banques qui émettent ces produits pas les assurances. Et a priori, elles n’ont aucun intérêt à voir le pays en faillite. Sauf qu’elles ne maitrisent pas (ou plus) les implications de ce produit, et ce sont d’autres acteurs spéculatifs qui jouent contre la Grèce. Bien sur, il est fort probable que ces mêmes banques aient joué contre le pays. Probablement parce qu’au final, elles doivent y trouver leurs comptes.

    > Emilien : Cet article ne se veut pas être un cours de mathématiques financières. D’ailleurs, ce site est un site de culture générale. Les autres auteurs (je ne sais même pas si on peut s’appeler « auteurs », mais aucun autre terme ne me vient) et moi-même voulons faire découvrir, et donner des informations originales, pas faire la leçon.

    Ici, j’ai simplement essayé de décrire une partie de la situation grecque, et surtout de mettre en avant le CDS. Certes, il y a des produits dérivées partout, mais tout le monde ne peut pas expliquer pourquoi certains auraient intérêt a faire tomber la Grèce (autrement qu’ avec une fumeuse théorie du complot).

  • Salut,
    je viens de découvrir votre blog.. et, à l’intar de mon amour incommensurable pour S.H et son frangin (:)), je pense que je vais devenir accro !! Pour votre article sur la <grèce et son régimé forcé, je l'ai trouvé plutot pas mal foutu et surtout accessibe pour une profane comme moi ! longue vie à votre blog !

  • lafinancenoustue et moi nous sommes de mèche. votre site est un vaste terroir de la cuture au sens général.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Culture-generale.fr est un blog collaboratif créé en décembre 2007 par Bastien Bobe. Tous les articles et les contenus sont sous licence Common Criteria 2.0, ce qui veut dire que vous pouvez les utiliser dans un cadre non commercial et que vous avez l'obligation de citer la source (un lien vers la home du site suffira). Visitez aussi la page regroupant d'autres sites intéressants.